Perspectives de l'économie mondiale, octobre 2016 : Demande modérée : symptômes et remèdes

WEOFM2016002 Image
Price:  $36.50

Release Date: © January, 2017
ISBN : 978-1-47555-184-6
Stock #: WEOFM2016002
French

Languages and formats available

EnglishFrenchSpanishArabicRussianChinesePortuguese
PaperbackYesYesYesYesYesYes
PDFYesYesYesYesYesYes
ePubYesYesYes
MobipocketYesYesYes

Description

Selon l'édition 2016 des Perspectives de l'économie mondiale, la croissance mondiale devrait ralentir à 3,1 % en 2016 avant de remonter à 3,4 % en 2017. Ces prévisions, revues à la baisse de 0,1 point de pourcentage pour 2016 et 2017 par rapport à l'édition d'avril, reflètent des perspectives plus moroses pour les pays avancés à la suite du vote, en juin dernier, en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (Brexit), et en raison d'une croissance inférieure aux attentes aux États-Unis. Cette évolution exerce une pression à la baisse sur les taux d'intérêts mondiaux car la politique monétaire devrait rester accommodante sur une plus longue durée. En dépit d'une réaction des marchés plutôt rassurante à l'annonce du Brexit, l'impact final est très imprévisible car la forme que prendront les dispositions institutionnelles et commerciales entre le Royaume-Uni et l'Union européenne est incertaine. L'attitude des marchés financiers par rapport aux pays émergents s'est améliorée grâce aux baisses de taux d'intérêt attendues dans les pays avancés, à la diminution des inquiétudes suscitées par les perspectives à court terme de la Chine, qui a désormais pris des mesures favorables à la croissance, ainsi qu'à une certaine stabilisation des prix des produits de base. Mais les perspectives varient considérablement entre les pays et les régions : les pays émergents d'Asie, en particulier l'Inde, présentent une croissance robuste, tandis que les pays d'Afrique subsaharienne connaissent un net ralentissement. Dans les pays avancés, la morosité des perspectives, soumises à une incertitude considérable et à des risques à la baisse, pourrait alimenter encore la grogne politique et faire gagner du terrain aux mouvements anti-intégrationnistes. Plusieurs pays émergents ou en développement doivent encore relever des défis immenses pour s'ajuster à la baisse des prix des produits de base. Au vu de ces perspectives préoccupantes, il est plus urgent que jamais d'adopter largement des politiques publiques propices à la croissance et de gérer les vulnérabilités.




More publications in this series: World Economic Outlook